Qui sommes-nous ?

katia

Katia

Ne vous fiez pas à ses apparences méditerranéennes, Katia est française et danoise. De par ses origines, elle apporte aux expatriés, membres d’ExpatSymphonie, une prestation combinant l’art de vivre à la française et le hygge danois pour une expérience humaine et pétillante.

A l’octobre de ses 15 ans, les grands-parents danois de Katia viennent passer quelques jours en France. Au cours d’un déjeuner, elle apprend que l’école française de Copenhague a déménagé dans leur quartier. Ni une, ni deux, la question fuse : je peux y aller ? Surprise générale puis après une dizaine de minutes, il est acté que les grands-parents vont se renseigner. 15 jours après, ce sont les vacances de la Toussaint, et Katia part effectuer son année scolaire à Copenhague. Elle y passe une superbe année et découvre de multiples cultures, car cette année-là, l’école enseigne à 300 élèves de 32 nationalités différentes.

L’intégration est très facile, car pour le quotidien, elle habite chez ses grands-parents, et pour l’école, la plupart des élèves sont des enfants de diplomates, habitués à déménager tous les 3-5 ans, et donc toute nouvelle personne est tout de suite intégrée.

Katia a également vécu en Angleterre. A l’époque, on envoyait des CVs manuscrits. Katia en a adressé 52 (elle s’en rappelle encore). Pendant plusieurs semaines, les réponses étaient toutes négatives, jusqu’au jour, où elle reçoit 2 réponses positives. Par chance elles arrivent un jour après l’autre. Elle part donc pour les entretiens à Londres puis à Oxford. Lors du rv à Oxford, elle indique qu’elle est venue pour honorer son rv, mais que sa préférence est pour Londres. Ni une, ni deux, le Directeur Financier sort son joker et lui fait visiter l’appartement qu’elle pourrait louer. Ce petit coup de pouce et l’implication du Directeur Financier d’Oxford pour la convaincre, ont fait basculer le choix de Katia.

Cette fois-ci, l’intégration n’est pas facile, pourtant elle parle la langue. Mais heureusement, elle est jeune diplômée, et s’intègre grâce à la communauté étudiante. Le Directeur Financier lui a bien proposé de jouer « l’intégrateur » mais elle souhaite dissocier la vie professionnelle de la vie privée.

Katia a également vécu une expérience dont l’impact fut inattendu. Sa mère, après 20 ans passés en France, choisit de retourner au Danemark pour s’occuper de sa propre mère en fin de vie (la grand-mère du début). Quelle ne fut pas sa surprise ! Sa mère avait passé toute son enfance au Danemark, parle la langue, est revenue régulièrement en vacances, et pourtant elle est perdue. Elle ne connait quasiment plus personne, elle ne sait pas comment fonctionne le quotidien, n’a plus de repères, il lui faut tout réapprendre. Par chance, la grand-mère, qui a encore toute sa tête, devient le mentor de sa fille, et l’accompagne dans la réintégration de son propre pays.

Professionnellement, au retour d’Oxford, Katia a continué à évoluer dans un environnement professionnel international.

Après 10 années à la Banque Transatlantique – la banque des Français à l’étranger, la banque du Quai d’Orsay, comme on l’appelait - au service des entreprises scandinaves et italiennes, puis à la gestion d’équipes des moyens de paiements internationaux,
Katia a travaillé 10 ans chez Fininfo-SIX, en charge commercialement de sociétés nationales et internationales. De par ses fonctions, Katia était amenée à coordonner les actions des équipes locales principalement en Europe, en Asie et aux Etats-Unis, et le siège situé à Zürich.

sophie_expat

Sophie

L’été de ses 15 ans Sophie, partie pratiquer l’anglais aux Etats-Unis, a découvert New-York. En rentrant de ce séjour, elle a déclaré qu’elle étudierait et vivrait là-bas. Et c’est ce qu’elle a fait.

Après l’obtention de son MBA à Salisbury State University, MD, Sophie a été envoyée dans le New-Jersey pour créer et diriger la filiale américaine d’une entreprise de produits chimiques française. Arrivée avec ses deux valises, elle est heureuse de constater que 20 ans plus tard cette filiale est toujours opérationnelle.

Rentrée en France, elle a rejoint une entreprise de services aux entreprises d’abord sur un périmètre parisien en tant que Directeur d’Agence puis, sur un périmètre de 22 pays européens en charge du développement stratégique.

Selon elle, de Salisbury à New-York, de Lomé à Stockholm, d’Istanbul à Madrid, de Varsovie à Cologne, elle a eu la chance où qu’elle soit allée, de rencontrer des gens formidables et heureusement, car la méconnaissance des codes culturels, du fonctionnement des administrations, des us et coutumes, des Dos and Don’ts, et le sentiment de solitude peuvent vite devenir désespérants !

Aussi, quand Katia Lambert lui a présenté ExpatSymphonie elle s’est dit que c’était l’expérience en or qui lui permettrait de conjuguer son goût des autres au plaisir de trouver des solutions. Et elle considère qu’elle a  bien fait : elle continue d’avoir la chance de rencontrer des gens formidables, et de leur faciliter la vie à Paris ! Welcome to Paris ! Welcome to ExpatSymphonie !

laurent

Laurent

Laurent, pur français de souche, et maintenant savoyard d’adoption, a également beaucoup voyagé, ce qui lui a donné l’occasion de découvrir et de s’imprégner des peuples qu’il a rencontrés. Il est allé en Inde, au Népal, en Chine, au Pérou .... .

Il est un modèle pour ExpatSymphonie, un vrai challenger : il a traversé la France en rollers de Dunkerque à Perpignan, mais aussi la moitié des Etats-Unis d’Est en Ouest de Boston à l’Illinois, fait le tour des Annapurnas.

Un de ses socles de valeurs s’appuie sur une citation  :
« Si tu diffères de moi mon frère, loin de me léser tu m’enrichis »
Antoine de Saint-Exupéry

Au service des professionnels RH depuis bientôt 20 ans, Laurent propose des solutions pour recruter autrement sur Internet : sourcer des candidatures plus qualifiées, améliorer l’expérience des candidats, mesurer la valeur ajoutée, diminuer les coûts.

Après avoir exercé des responsabilités commerciales dans différentes structures (cabinet et site de recrutement sur Internet, agence de communication RH) il a créé la société de conseil Compagnons de cordée.



Au plaisir de vous rencontrer

Katia, Sophie & Laurent

La mobilité internationale sur Paris est un sujet dans votre société ?

Contactez-nous